01/08/2007

Un mercredi pas vraiment comme les autres...

Oui, ce mercredi n'est pareil à nul autre de l'année 2007 puisque mon cher et tendre mari fête son anniversaire!

Et j'offre ces souvenirs d'antan (le nom de mes roses) à ma belle-mère.  C'est bien grâce à elle qu'il est là, non?

lendemain 051 bl

 

A présent, je vais prendre un rythme un peu plus calme dans mes publications.

Avec un appareil numérique, on photographie tout et n'importe quoi mais quand il s'agit de travailler les photos, ça prend un temps fou!  Et il y a le jardin, le nettoyage, les travaux de peinture, le repassage, les courses...

 

Mon amie Anne m'avait offert un roman, voici déjà plusieurs mois en me disant qu'il me ferait un bien fou.

Mais ses  près de 575 pages m'effrayaient un peu.

Enfin, je l'ai ouvert ... et terminé en un temps record!

 

ensemble c'est tout

 

 

Le titre, vous le voyez!  Le nom de l'auteur également. Et le film, non, je ne l'ai pas encore vu.

En bref, quatre personnes que tout pourrait séparer vont au contraire se rencontrer, s'entraider et tout se terminera dans un magnifique feu d'artifice...

Aujourd'hui, je vous présente Philibert, aristo de son état mais qui vit tellement mal cette condition!

 

"Il devait faire quelque chose.  Il ne pouvait pas la laisser comme ça.  Oui, mais son éducation, ses bonnes manières, sa discrétion, enfin l’emberlificotaient dans d’infinies palabres…

Etait-ce bien convenable de déranger une jeune fille en pleine nuit ?  Comment allait-elle le prendre ?  Et puis, peut-être qu’elle n’était pas seule après tout ?  Et si elle était nue ?  Oh, non…  Il préférait ne pas y songer…  Et comme dans Tintin, l’ange et le démon se chamaillaient sur l’oreiller d’à côté.

Enfin … Les personnages étaient un peu différents…

Un ange frigorifié disait : »Voyons, mais elle meurt de froid cette petite… » et l’autre, les ailes pincées, lui rétorquait : « Je sais bien mon ami, mais cela ne se fait pas.  Vous irez prendre de ses nouvelles demain matin.

Il assista à leur petite querelle sans y prendre part, se retourna dix fois, vingt fois, les pria de se taire et finit par leur voler leur oreiller pour ne plus les entendre.

 

A trois heures cinquante-quatre, il chercha ses chaussettes dans le noir."

 

 

 

 

 

lendemain 006 feu d'artifice bl

 

A demain...

 

28/07/2007

24 heures! La Raquette! Wavre!

24 heures obligent, je serai brève aujourd'hui.

Deux photos pour que vous ne soyez pas déçus de ne rien trouver de neuf ce matin...

19 juillet 008 on est bien peu de chose

 

 

 

préparatifs 001 mongolfièree

 

A demain...

07:15 Écrit par Sombrecitrouille dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : claudel, ciel, rose |  Facebook

04/07/2007

Corsica, nous voilà... 4 juillet

 

Vendredi 15 juin (Toujours  dans mes bouquins - 3ème partie)

 

« Lorsque j’écris tout cela, aujourd’hui, j’ai l’impression de parler d’un autre homme, hanté par mille diables, lancé aux trousses du monde, bataillant contre lui-même pour retrouver la paix, et cherchant une aiguille d’espoir dans la meule des jours passés.  Mais après tout, n’avons-nous pas tous en nous quelque chose qui nous pousse à fouiller le cœur des lacs et des forêts pour y retrouver cette insouciance de la jeunesse, la douceur d’une époque où, pour savoir qui l’on était, il suffisait de regarder la mère et d’écouter le père ?  Passé un certain âge, lorsque l’on n’a plus la moindre foi, ni la force de se raccrocher à sa médiocrité, il ne reste qu’à croire très fort, à ce que l’on a été. »

 

03-06-07 063 dosto bl

 

 

« Oublier, marcher.  M’en tenir à cette règle.  Je compris vite, là encore, que c’était impossible, qu’on ne peut pas imposer un couvre feu à son esprit.  Il est incontrôlable et court plus vite que n’importe quelles jambes.  Vous le pensez concentré sur son itinéraire, plein sud-ouest, et voilà qu’il traîne de l’autre côté des mers… »

 

03-06-07 096 impossiblr bl

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sauvées miraculeusement des intempéries, deux petites douceurs pour votre journée...  

 

aube 002 bl

 

 

"Mot doux personnel" - Une fois n'est pas coutume!

Ici, je veux adresser un tout grand merci à Anne qui m'a fait découvrir cet auteur fabuleux (à mon avis) qu'est Jean-Paul Dubois!

 

03-06-07 088 bl

 

07:15 Écrit par Sombrecitrouille dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : rose, victor hugo, dostoievski, jean-paul dubois |  Facebook

24/06/2007

Corsica, nous voilà... 24/06

Mercredi 6 juin

 

Ce matin, le bleu domine le gris.

Journée moto pour le motard de ma vie.

 

mon motard copie

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Après m’être rendormie puis réveillée enfin, je décide de « monter » jusqu’au village d’Ogliastro avec Bali.  Mais pas moyen de photographier une mer bleue, de foutus nuages sèment la zizanie entre les eaux, les rochers et mon appareil photos ! 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
07-06-07 021 corse montagneuse bl

 

 

07-06-07 027 rivière à ogliastru bl

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07-06-07 029 sur la route d'ogliastru bl
 
 

 

07-06-07 037 oranger bl

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07-06-07 041 arbre bl

 

Heureusement, quelques vaches en liberté me dérideront !  Et après deux heures de balade, je me déciderai à me payer un bon petit resto. Seule !  Avec Bali à mes pieds. 

 
 
07-06-07 023 vaches

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je viens d’avoir tout le temps de terminer le roman commencé hier soir : »Les Roses de Bagatelle » de Madeleine Chapsal.

Une fois de plus, j’ai acheté ce roman à cause du titre : »Les roses de Bagatelle ».  J’ai un rosier qui s’appelle Jardin de Bagatelle et le parc du même nom aux portes de Paris restera à jamais gravé dans ma mémoire : ne l’ai-je pas vu croulant sous le poids des roses, Phillys Bide, Joseph Coat’s et j’en passe !  J’aurais pu y rester des heures !

Pour en revenir à mon roman, s’il y est question de Bagatelle, il ne m’a point ravie.  Madeleine Chapsal y décrit un amour fou mais qui ne comble aucun des deux protagonistes.  Un amour fou, oui, mais qui ne peut s’épanouir comme le font les roses au sommet de leur beauté.  L’amour se résume-t-il à des instants volés, à une souffrance qui perdure durant de longues années ?  Aurais-je, moi, cette patience, cette abnégation de partager l’être aimé ?

J’ai bien eu envie de d’abandonner la lecture de mon roman mais quelque chose m’en a empêchée : l’espoir d’une fin heureuse et surtout la quête d’un passage que je pourrais vous faire partager.  Et j’ai fini par le trouver : vous n’y trouverez point de sentiment mais seulement la beauté des roses…

 

« … à Bagatelle, les roses paraissent encore plus vivantes que les promeneurs, en tout cas étaient plus nombreuses et ne laissaient présager que bonheur et féerie…  Avec quelle profusion enchanteresse elles se pressaient d’éclore !

(…)

Certes, les roses ont leur saison, mais elle dure : elle débute au printemps et peut se prolonger jusqu’à Noël.  (…)  … dès les premiers boutons, c’est la joie !  La rose est la fleur – dite la plus belle – qui ne déçoit jamais, ne serait-ce que parce qu’elle se donne sans retenue, jusqu’à son dernier souffle, tout en conservant sa pudeur.  La rose affirme encore sa suprématie lors de son agonie : elle ne pourrit pas, ne se distord pas, elle s’effeuille pétale après pétale pour ne révéler son pistil qu’au tout dernier instant.  Là, elle s’abat comme un oiseau blessé. »

 

Les Roses de Bagatelle, roman d’amour ?  Oui.  Mais si vous ne voulez pas vous torturer l’esprit en vivant les affres de l’héroïne, passez votre chemin.  Et si vous vous reconnaissez en elle, et bien, je vous plains même si la fin laisse présager le bonheur, enfin.

 

Le soir arrive et le soleil va s’en aller mais il nous fera pas encore le cadeau d’un merveilleux coucher sur la mer.

Demain, peut-être ?

 

07-06-07 042 la mer peinture

 

07:15 Écrit par Sombrecitrouille dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : motard, rose, jardin de bagatelle |  Facebook

19/06/2007

Juin bien fleuri, vrai paradis... 19/06

samedi 017 copie.jpg rose pierre de ronsard

 

Pour information, cette rose porte réellement le nom de Pierre de Ronsard!

 

mardi 22 004 symphonie rose et blanc

 

Merci à mon nikon qui permet à mes roses de vivre bien plus longtemps que le temps d'une chanson...

 

 

07:15 Écrit par Sombrecitrouille | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : rose, nikon |  Facebook

17/06/2007

Douceur yéménite, juin bien fleuri, vrai paradis... 17/06

samedi 012 copie.jpg 16 juin

 

 

mardi 22 010 vieux pommier

 

 

17 juin

 

 

07:15 Écrit par Sombrecitrouille dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, yemen, rose, jardin, pivoine, proverbe |  Facebook

16/06/2007

Douceur yéménite, juin bien fleuri, vrai paradis... 16/06

 

16 juin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous ai déjà entretenu de "Robert le diable"!  Contre toute attente, le voici...

 

samedi 013 copie.17 juin

Et cette citation, qu'en dites-vous, messieurs?

"Il faut avoir diablement aimé les femmes pour les détester." Paul Leautaud

mardi 22 007 piliu bis

A demain...

L'intrus de hier, vous l'avez trouvé?  C'est ma Syrah dont on aperçoit la tête du côté droit de la photo!  Un chien parmi mes fleurs...

07:15 Écrit par Sombrecitrouille dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, yemen, jardin, rose, citation |  Facebook